Avertir le modérateur

samedi, 30 juillet 2011

CA Y EST C’EST DE LA FAUTE DES PILOTES, FACILE, ILS NE DIRONT PAS LE CONTRAIRE !

1312012460

une boite (dite) noire

 

article_conclusionsBEAcrashaiffranc.jpg

Jean-Paul Troadec, à gauche, directeur du BEA, et Alain Bouillard,à gauche, chef des enquêtes techniques du BEA, lors d'une conférence de presse au Bourget, près de Paris, le vendredi 29 juillet 2011


 

Crash du vol AF447: Le Bureau d'enquêtes et d'analyses met en cause les pilotes

Le BEA met en cause l'analyse des instruments de vols par les pilotes...

La formation des pilotes du vol Air France Rio-Paris et la manière dont ils ont réagi aux circonstances de vol sont mises en cause vendredi dans un nouveau rapport du Bureau d'enquête et d'analyses (BEA).

Le rapport du BEA, établi après la lecture complète des «boîtes noires», conclut que l'équipage, malgré deux alarmes successives, n'a pas formellement identifié la situation de décrochage de l'Airbus A 330, qui s'est abîmé au large du Brésil le 1er juin 2009, faisant 228 morts.

Le BEA rappelle, comme dans son précédent rapport, que les indications de vitesse à bord de l'appareil se sont déréglées, vraisemblablement parce que les sondes Pitot de calcul de vitesse, qui ont été remplacées depuis, ont givré.

Une situation «rattrapable»

En l'absence du commandant de bord, hors du cockpit au moment du déclenchement de la catastrophe, le pilote en fonction, confronté à la perte des indications de vitesse, a cabré l'appareil qui a chuté brutalement, souligne le rapport.

La manoeuvre à appliquer dans ce genre de situation est à l'inverse de faire piquer l'avion, soulignent des experts.

N'oublions pas tout de même que les pilotes sont morts comme les passagers dans cette catastrophe !

Donc ne leur jetons pas la pierre !

 

Essayons d'être factuel !

Il y a un concours de circonstance dans cet accident humain et matériel  cela semble avéré :

 

Le/les pilotes (ils étaient trois) n'auraient pas compris ce qui leur arrivaient et n'ont pas déterminé totalement le ou les problèmes se produisant (là, le bas blesse, car on peut alors penser qu'il y ait des lacunes dans la formation pour les mesures d'urgences : l'alarme de décrochage de l'appareil se déclenche et le pilote cabre son appareil au lieu de descendre ?)

 

De plus ils ne se sont pas affolés et non pas paniqués (semble-t-il) ils ont gérés cet incident un peu comme de simple turbulence ce qui corrobore peut être le fait qu'il non pas prit la mesure exacte en terme d'importance ou de dangerosité et les passagers n'ont d'ailleurs pas été averti

 

En ce qui concerne la panne matérielle de ces fameuses sondes pitot une chose semble acquise elles ne sont pas fiables dans certaines circonstances extrêmes (le constructeur devrait en tirer les conséquences)

 

J'entends aussi dire aussi que le commandant de bord serait parti se reposer (bon mais il sont trois) et puis, moi qui est volé de par le monde sur bien de CIES et d'avions différents ,je peux affirmer que les pilotes ne sont pas rivés sur leurs sièges sauf dans les opérations de décollage et atterrissage (je me souviens lors d'un voyage ver LOS ANGELES avec AIR FRANCE  que le pilote pour se décontracter est venu discuter un bon moment avec nous en partageant une pause café)

 

Par contre ces avions modernes bourrés d’électroniques et automatisés à l’extrême sont peut être la faille qu'il faudrait revoir (car l'électronique informatique ordinateur etc...) sont sujets à pannes, tout ceux qui se servent de ces outils dans leurs vies professionnelles et même dans le privé ont été une fois confronté à des incidents divers dus à des défaillances de ces systèmes (voyez votre voiture ou votre ordinateur personnel si vous en posséder un par exemple...)

 

Donc pour ces accidents aériens, il faut que les pilotes puissent reprendre la main efficacement (comme dans les anciens avions) surtout dans des situations atmosphériques difficiles nécessitant le pilotage manuel, mais il faut aussi que l'avion lui même le permettre et qu'il ne soit pas seulement un gros simulateur de vol dirigé avec un joystick (de jeu vidéo)

15:26 Publié dans Voyage, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : avion, avion

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu