Avertir le modérateur

mardi, 19 novembre 2013

Peur sur la ville : chasse à l’ennemi public n°1 du moment inhabituelle en france (qui remonte dans le passé à Mesrine, mais pas dans les mêmes circonstances)

article_suspect31.jpg

Une photo de l'homme suspecté d'avoir blessé un photographe de «Libération» le 18 novembre 2013. suspect1b784.jpgImage captée par la vidéosurveillance, le 15 novembre 2013, avant son attaque à BFMTV.

Vendredi, à BFMTV

suspect2b1.jpg


Fusillades à Paris: Ce que l’on sait du suspect

Pas grand-chose en fait…

Un appel à témoin a été diffusé ce lundi soir. Les éventuels témoins sont appelés à contacter l'État-major de la police judiciaire de Paris au 0800 00 27 08 ou par courriel : pppj-appelatemoin@interieur.gouv.fr

Quel est son armement ?

L’homme est en possession d’un «fusil à pompe», a précisé le procureur. Les cartouches retrouvées à BFMTV puis à Libération sont de «calibre 12», de deux sortes: à plombs multiples et de «type Brenneke». Ces dernières «servent souvent pour le gibier». Selon des sources policières citées par plusieurs médias, le suspect est également en possession de grenades.

Ça y est, comme on si attendait les hypothèses plus ou moins fumeuses vont aller bon train (et donner du grain à moudre aux médias diverses) indirectement visés, et si cet individu à voulu les faire taire, il a raté son coup et tant mieux!

Mais surtout il faut arrêter de politiser comme d'habitude cet acte et fait divers meurtrier!

Le seul fait très malheureux, c'est jeune photographe qui se trouvait là au mauvais moment dans la trajectoire du fusil du tireur, il faut espérer qu'il s'en sorte au mieux c'est le principal!

En y réfléchissant calmement (si possible) lors de son 1er attentat chez BFM, il vise le un rédacteur en chef  à l’accueil dans le hall du média, il actionne son fusil à pompe ce qui à pour effet d'éjecter des cartouches, mais cela donne l'impression qu'il ne maitrise pas bien le fonctionnement de son arme, car il voulait peut être tirer et pour se justifier dit "la prochaine fois je ne vous raterais pas" semble-t-il ? Et s'enfuit décontenancé...

Le week-end passe, mais là, il a réfléchi et il tire tout suite à Libération et à la Sté Générale mais toujours au jugé, il ne donne pas l'impression d'être un spécialiste d'agressions meurtrières par armes à feu, mais plutôt un type déjanté, mais lucide dans sa folie meurtrière

Et puis en ce qui concerne le personnage physiquement et par son attitude pour le peu que l'on ait filmé par des caméras de vidéo surveillance (hors des scènes ou il a tiré) c'est un homme comme tout le monde que l'on rencontre partout sans signe distinctif particulier!

Et bien sur, s'il est intelligent, il peut changer son apparence, son habillement etc, c'est très facile, et se fondre dans la foule importante de la ville ou de sa banlieue (ou attendre que cela se tasse pour recommencer plus tard ou sur une autre forme..!)

Cela va être "coton" pour l’arrêter et pourtant il le faudrait bien, rapidement pour déterminer ses motivations car çà aussi c'est important!

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu