Avertir le modérateur

jeudi, 21 novembre 2013

En 60 ans en France, on est passé de la suppression du bagne de Cayenne, a la suppression de la peine de mort, au bracelet électronique…

 

(…et peut être bientôt à l’ouverture des prisons..?)

article_reymaupin-ok.jpg


Florence Rey et Audry Maupin. (Dans mon souvenir de l’époque, la fille semblait plus déjantée que le garçon)

Tireur de Paris: L'arrestation de Dekhar fait ressurgir l'affaire Rey-Maupin dans l'actualité

FAITS DIVERS - Abdelhakim Dekhar, le tireur présumé de «Libération», avait été condamné dans cette célèbre affaire...

Abdelhakim Dekhar, protagoniste d'un des faits divers les plus marquants de ces 20 dernières années, a été interpellé ce mercredi soir à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine) dans le cadre de l'enquête sur le tireur de Libération. L'individu a en effet été condamné en 1998 dans la célèbre affaire Rey/Maupin. 20 Minutes revient sur la tuerie de la Nation.

En mai 1994,

Audry Maupin, étudiant en philosophie à Nanterre, fait la connaissance d'Abdelhakim Dekhar, surnommé Toumi. Tous les deux fréquentent alors les milieux d'extrême gauche et anarchistes. Quelques mois plus tard, Dekhar propose à Maupin d'attaquer la pré-fourrière de Pantin (Seine-Saint-Denis) afin de voler les armes qui s'y trouvent dans l'optique de dévaliser plus tard des banques. Dekhar achète un fusil à pompe. 

Dans la soirée du 4 octobre 1994,

Maupin et sa petite amie, Florence Rey, elle aussi complice, se rendent en RER à la pré-fourrière où les attend Abdelhakim Dekhar. Celui-ci doit faire le guet tandis que le couple, armé de deux fusils, doit faire irruption dans la guérite des gardiens. Mais rien ne va se dérouler comme prévu. Ne trouvant aucun moyen de les attacher, Maupin les gaze avant de voler les armes qui se trouvent sur place et de s'enfuir. Le couple rejoint alors Dekhar dehors. Surpris par un passant, celui-ci se sauve. Le couple, persuadé d'être poursuivi, cherche alors à prendre la fuite du côté du périphérique.

L'escalade.

Florence Rey arrête un taxi qui passait par là. Maupin et elle prennent le chauffeur et le client qui se trouvaient à l'intérieur en otages. Maupin exhorte le taxi à les déposer place de la Nation en le menaçant de son arme.

Alors qu'ils arrivent à destination, Amadou Diallo, le chauffeur, aperçoit une voiture de police en patrouille. Il décide alors de lui foncer dessus. Sous le choc, les trois policiers sortent de leur véhicule. Le taxi leur crie: «Ils veulent me tuer! Ils veulent me tuer!»

Audry Maupin ouvre alors le feu sur deux des policiers, qui s'effondrent. Le chauffeur de taxi qui cherchait à s'enfuir, est également touché. Florence Rey ouvre, elle aussi, le feu. Une fusillade s'engage avec le troisième policier. Le client du taxi réussit à s'enfuir. Deux passants sont touchés par les tirs.

Audry Maupin et le policier sont tous les deux blessés. Maupin tente tout de même de s'échapper malgré sa blessure à la jambe et prend un nouvel otage. Jacky Bensimon, dont la voiture était immobilisée par la fusillade, se cachait derrière celle-ci. Rey et Maupin s'installent dans son véhicule et lui ordonnent de démarrer. Les fugitifs sont rapidement pris en chasse par la police. Arrivés au bois de Vincennes, un motard de la police parvient à les rattraper. Maupin lui tire dessus, le policier s'écroule.

Le chauffeur de taxi Amadou Diallo, ainsi que trois policiers sont morts lors des différentes fusillades.

La condamnation.

En 1998, Florence Rey est condamnée à 20 ans de réclusion criminelle pour complicité de meurtre et comme co-auteur du meurtre d'un des policiers.

Abdelhakim Dekhar avait  de son côté été condamné à quatre ans pour association de malfaiteurs.

Je me souviens de cette affaire qui avait choqué par son extrême violence et la jeunesse des auteurs une véritable horreur de marginaux!

Mais on n'en vient toujours à la même chose en France depuis des décennies le code pénal, les peines, les jugements et notre justice!

Et un sentiment lattant une justice trop lente et trop clémente des peines pas assez sévères une application pas toujours réalisée, sans compter des peines de prisons pas faites par les coupables et un code pénal qui oublie les victimes

Quelque soit nos dirigeants et gouvernements les français réclament plus de sécurité et une justice plus ferme et dynamique adossée à un code pénal plus strict!

Le sentiment général, c'est que cela se dégrade sans cesse !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu