Avertir le modérateur

jeudi, 28 novembre 2013

Vote blanc, oui ! Car quand on ne peut ou ne veut pas choisir entre aucun des candidats se présentant, il faut pouvoir l’exprimer (et ne pas voter par défaut..!)

article_vote-4.jpg


Illustration urne et enveloppes.

Le vote blanc bientôt reconnu par la loi?

ÉLECTIONS - Une proposition de loi est examinée à l’Assemblée. Mais le vote blanc ne devrait pas être pris en compte pour les municipales de 2014...

Le vote blanc sera-t-il reconnu, dès les scrutins de l'an prochain, comme une expression politique à part entière ou restera-t-il confondu avec les votes nuls? Les députés vont débattre ce jeudi de cette question, au coeur d'une proposition de loi de l'UDI.

L'Assemblée nationale doit de nouveau se prononcer sur ce texte, qu'elle avait adopté il y a un an et que le Sénat a voté en février en des termes légèrement différents.

5,8% de vote blanc ou nul à la présidentielle

A l'initiative du PS, et à la fureur de l'UDI et de son président, Jean-Louis Borloo, les députés, en commission la semaine dernière, ont repoussé l'entrée en vigueur de la mesure au 1er avril: si ce report est confirmé ce jeudi en séance, et même si Assemblée et Sénat arrivent ensuite à se mettre d'accord à temps sur un texte commun, le vote blanc ne sera pas reconnu pour les municipales de mars, mais seulement pour les européennes de mai.

Au second tour de l'élection présidentielle de 2012, 2,15 millions d'électeurs, soit 5,8% des votants, ont voté blanc ou nul. Ce chiffre élevé, dû en partie à des partisans de Marine Le Pen, a presque égalé le record de 1969 (6,4%) lorsque les communistes avaient refusé de choisir entre le centriste Alain Poher et le gaulliste Georges Pompidou.

Mais ces chiffres ne permettent pas de faire le tri entre des électeurs se trompant ou tournant en dérision l'élection, par exemple en raturant leurs bulletins - les votes nuls - et ceux qui, tout en jouant le jeu de la démocratie, veulent signifier qu'ils ne se reconnaissent en aucun des candidats - les votes blancs.

Bulletins comptabilisés mais pas inclus dans les suffrages exprimés

Plus fondamentalement, les électeurs votant blanc ne peuvent pas peser sur l'issue du scrutin puisque leurs bulletins ne sont pas décomptés dans les suffrages exprimés, ce que réclame depuis des années un Parti du vote blanc.

Votant depuis 50 ans et étant extrêmement déçu de nos élus politiciens de tout bord, surtout depuis les trente dernière années et ne voyant aucune amélioration, j'ai décidé de ne plus aller voter !

Mais effectivement, si le vote blanc était reconnu, je me déplacerais car le vote blanc représenterait pour moi, ma profonde déception envers la classe politique actuelle de la France !

14:07 Publié dans DEMOCRATIE, POLITIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elections

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu