Avertir le modérateur

vendredi, 13 décembre 2013

Syrie : Le faux alibi de l’utilisation des armes chimiques qui a offusqué la communauté internationale hypocrite çà change quoi ? On continue à s’entretuer avec d’autres!

article_syrie.jpg


 

ville d'Hejira, dans la banlieue de Damas, en partie détruite par les combats entre les forces d'Assad et les rebelles.

Syrie: Des armes chimiques ont sans doute été utilisées à cinq reprises

MONDE - Selon les conclusions du rapport final des inspecteurs de l'ONU, qui ne désigne toutefois par les responsables...

Des armes chimiques ont été utilisées, de manière probable ou certaine, à cinq reprises dans le conflit syrien, affirme le rapport final des inspecteurs de l'ONU remis jeudi au secrétaire général Ban Ki-moon.

Le rapport cite des «preuves» ou des «informations crédibles» qui tendent à prouver cette utilisation dans la Ghouta près de Damas, ainsi que dans quatre autres localités.

Le massacre du 21 août confirmé

Le rapport «conclut que des armes chimiques ont été utilisées dans le conflit en cours entre les parties en Syrie», mais il ne désigne pas les responsables de ces attaques probables à l'arme chimique car il n'entrait pas dans le cadre du mandat des inspecteurs de le faire.

Le document confirme ce que disait le rapport préliminaire des inspecteurs à propos du massacre à l'arme chimique commis, selon les occidentaux, par les forces du régime d'Assad le 21 août. La mission «a recueilli des preuves flagrantes et convaincantes de l'utilisation d'armes chimiques contre des civils, dont des enfants, à une échelle relativement large dans la région de la Ghouta de Damas le 21 août».

En ce qui concerne Khan al-Assal, où pouvoir et opposition s'accusent mutuellement d'avoir employé des armes chimiques, la mission «a recueilli des informations crédibles qui corroborent les accusations d'utilisation d'armes chimiques le 19 mars 2013 contre des soldats et des civils».

Le gouvernement syrien avait accusé l'opposition d'avoir eu recours à l'arme chimique à Khan al-Assal, Jobar, Achrafié Sahnaya et Bahhariyé. Les autres incidents suspects avaient été signalés par l'opposition ou par des pays soutenant cette opposition comme la Grande-Bretagne et la France.

Le doux bla-bla hypocrite des occidentaux avant cet accord avec les russes qui en fait protège Bachar el Hassad fait ressortir simplement ce que tout le monde savait !

Car bien sur, en ce qui concerne les factions responsables de ses attaques chimiques (surement connues) elles ne seront pas dévoilées par l'ONU trop encline à ne pas dire la vérité pour ne fâcher personne..!

De toute façon, maintenant c'est trop tard,  la tergiversation lâche des occidentaux, européens et USA  a porté ses fruits, il n'y a plus de solutions, car ce pays est  infesté par les islamiques de Al Quaida étant donné que rien n'a vraiment été fait pour empêcher cela !

D'ailleurs l'Angleterre entre autre a arrêté ses fournitures d'armes aux insurgés du fait que l'on ne sait pas vraiment dans quelles mains maintenant elles tombent!

Résumons nous : le seul gagnant pour l'instant c'est Bachar al Hassad, car la communauté occidentale à décidé de s'en laver les mains (en ce donnant bonne conscience après l'accord Russo/US) si le pays tombe cela fera encore un foyer islamique terroriste instable de plus dans la région!

(Au mieux une partition de ce pays si le dictateur tient encore, mais peu viable à long terme)

16:18 Publié dans INTERNATIONAL | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syrie

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu