Avertir le modérateur

samedi, 14 décembre 2013

QUI SE SENT MORVEUX CE MOUCHE UN RAPPORT ET UNE GOUTTE DE TROP, QUI FAIT DÉBORDER LE VASE DE L’INTÉGRATION ET DE L’IMMIGRATION!

article_voile.jpg


Les élèves voilées en cours dans une école de Toulouse le 11 mai 2011.

Intégration: Ayrault ne veut «évidemment pas» le retour du voile à l'école (oui… Mais, il commande un rapport explosif..? Sur ce sujet et d’autres se rapportant aux signes religieux !)

INTÉGRATION - Le Premier ministre répond à Jean-François Copé, alors qu'un rapport préconise la fin de l'interdiction des signes religieux en milieu scolaire...

Le gouvernement ne veut «évidemment pas» réintroduire les signes religieux à l'école, a déclaré vendredi Jean-Marc Ayrault, en réaction à la publication dans Le Figaro d'un rapport sur la politique d'immigration. Ce rapport en cinq volets, dont les conclusions ont été remises au Premier ministre le 13 novembre et qui a été rédigé par des chercheurs et des experts, préconise en effet la «suppression des dispositions légales et réglementaires scolaires discriminatoires concernant notamment le voile».

Plus largement, ce rapport propose une «politique repensée» de l'intégration. Il insiste sur la nécessité de «reconnaître toutes les migrations comme constitutives de la nation». Il propose notamment une journée de commémoration sur les apports de ces migrations et la création d'un «Musée des colonisations».

De nouvelles langues parlées en France pourraient aussi faire leur entrée à l'école. «Il faudrait valoriser l'enseignement de l'arabe (...) au même titre que les autres langues en l'introduisant dans les meilleurs écoles et lycées», est-il suggéré. 

Ayrault: «Copé est à côté de la plaque»

Sur le plan social, le rapport estime qu’il «est nécessaire de reconnaître le caractère discriminant de certaines prestations», comme l'Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) ou le RSA qui «ne sont servis aux assurés ressortissants étrangers que s'ils justifient d'un séjour régulier de 5 ans au moins». 

«Notre République serait en danger si vous cédiez à cette tentation en mettant en œuvre, ne serait-ce qu'à minima, un rapport dont l'intention est de déconstruire (...) cette République», s'est insurgé Jean-François Copé, le président de l'UMP, qui a voulu «interpeller solennellement» François Hollande sur le sujet dans un communiqué.

«Copé est à côté de la plaque», a répondu Ayrault. «Ce n'est pas parce que je reçois des rapports que c'est forcément la position du gouvernement», a-t-il poursuivi. Une réunion interministérielle se tiendra début janvier à Matignon pour bâtir la future feuille de route du gouvernement en matière d'intégration des immigrés. 

Ce n’est plus un couac de Matignon, c’est une erreur colossale ou une tactique politicienne machiavélique?

Les français risquent bien de faire payer cela cher à J.M.AYRAULT et F.HOLLANDE !

Je ne doute pas que cela laisse des traces indélébiles dans la tête des français !

Et réveiller cette majorité silencieuse, qui s’abstenait au mieux, là, elle risque de choisir le FN disons le !

Je crois que le gouvernement les accumule, mais à ce point là ce n’est pas pardonnable !

16:22 Publié dans POLITIQUE, RELIGION | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : immigration

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu