Avertir le modérateur

jeudi, 26 décembre 2013

LA FRANCE OU L’ART DE SE FOURRER DANS DES GUÊPIERS ! ESPÉRONS QUE POUR NOEL 2014 ON N’Y SERA PLUS?!

article_bangui.jpg


 

Des enfants ont participé à une messe de Noël mercredi 25 décembre 2013 dans un monastère qui accueille des déplacés à Bangui en Centrafrique.

Important déploiement militaire français à Bangui après une journée de heurts

CENTRAFRIQUE - Cinq soldats tchadiens ont été tués mercredi dans des affrontements à Bangui...

De nombreux militaires français de l'opération Sangaris étaient déployés jeudi matin sur les principaux axes de Bangui, au lendemain d'une journée de panique et de tirs dans une grande partie de la ville, a constaté un journaliste de l'AFP. Les artères menant à l'aéroport étaient largement investies par l'armée française, dont les nombreux véhicules blindés et de transport de troupes bordent les avenues.

Des affrontements mercredi

Des soldats français menaient des opérations de fouille dans les quartiers proches de l'aéroport autour desquels de nombreux coups de feu ont été entendus ces dernières 24 heures. Des habitants commençaient à sortir timidement de chez eux. Au sol, sur le bitume ou dans la poussière, des douilles de mitrailleuse lourde témoignaient des affrontements de la veille.

Mercredi, des tirs d'origine indéterminée, ponctués de détonations, avaient semé la panique dans les quartiers nord de la capitale puis près de l'aéroport, provoquant la fuite de milliers de personnes

A part cela ? Pas d'avancé significative de cette opération "de pacification" les troupes françaises sont principalement cantonnées dans l'aéroport et aux abords immédiats!

En ce qui concerne le séparation des belligérants et des désarmements des rebelles(ou ceux que l'on appelle comme çà), rien de très positif l'armée Française sert seulement pour éviter les affrontements ou les interrompent ponctuellement, mais cela s’arrête là!

La situation actuelle est dans une impasse pour les centrafricains et aussi pour le corps expéditionnaire français!

(A moins d'engager une opération radicale de celui-ci pour affronter les différentes factions, sans discrimination en les désarmant de force pour empêcher quelles ne s'entretuent, opération pernicieuse, voire impossible nécessitant de plus gros moyens!)

16:36 Publié dans afrique, INTERNATIONAL | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : conflit

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu