Avertir le modérateur

dimanche, 12 janvier 2014

C.TAUBIRA ET LE SERPENT DE MER DES REFORMES FUMEUSES SANS EFFET AU FINAL !

article_taubira1.jpg


 

Christiane Taubira le 29 octobre 2013

Christiane Taubira lance 268 pistes pour la réforme de la justice ? Elle voit grand comme son égo !

SOCIÉTÉ - La ministre de la Justice présente ses premières pistes dans un entretien au «Parisien»...

La garde des Sceaux Christiane Taubira explique, dans un entretien au Parisien daté de dimanche, faire «le pari de l'intelligence collective»  à propos de la réforme de l'organisation judiciaire qu'elle souhaite mettre en route avant juin 2014 pour rapprocher la justice du citoyen.

Nous voulons «améliorer son fonctionnement, son efficacité et, finalement, le service rendu au citoyen», résume la garde des Sceaux au lendemain du colloque sur la justice du XXIe siècle qui a rassemblé plusieurs centaines d'acteurs ou d'experts du monde judiciaire au siège parisien de l'Unesco.

268 propositions

«Au lieu de demander à mon ministère d'élaborer seul un projet, j'ai réuni l'ensemble des acteurs du monde judiciaire en groupe de travail qui ont planché pendant dix mois et présentent aujourd'hui 268 propositions», précise Mme Taubira.

Parmi les pistes envisagées, la ministre de la justice cite «la création d'un guichet universel qui recueillera toutes les démarches entreprises par le justiciable quelle que soit la juridiction», «le développement des plates-formes en ligne afin de répondre aux principales questions que se posent les justiciables ou encore la centralisation de « l'ensemble des démarches quelle que soit la nature du contentieux»  dans «tribunal de première instance». La garde des Sceaux souhaite également que les magistrats fassent «un effort pour rédiger les jugements de façon plus accessible», estimant qu'il faut être «plus pédagogue» .

«Le débat doit avoir lieu» sur les divorces à confier à un greffier

Revenant sur la proposition controversée de confier les divorces par consentement mutuel à un greffier et non plus à un juge, Christiane Taubira estime que «le débat doit avoir lieu»  mais que «ce n'est pas encore l'heure de trancher» .

Enfin, la garde des Sceaux indique porter sa réflexion sur la transformation de certains délits, comme les délits routiers, en contraventions, afin d'accélérer les procédures.

«J'ai conscience que c'est une question sensible, car certains peuvent croire que le message envoyé est celui de l'indulgence. Il faut en discuter», dit-elle. La ministre précise à ce sujet qu'elle n'exclut pas du débat l'idée d'une «contraventionnalisation de l'usage de stupéfiants» ?!

Si elle admet de fait, qu'il y a 268 pistes à suivre pour réformer, cela correspond comme J.M.AYRAULT avec la fiscalité, qu'il faut tout remettre à plat dans cette grande folie de réformettes donc, ne rien faire au bout !

Elle a déjà bien démoli une bonne partie de ce qui existait, pour ne rien faire à la place de probant, donc s'il elle travaillait déjà à faire appliquer la justice rigoureusement avec plus de fermeté, ce ne serait pas mal, mais ce n'est pas le cas, ainsi que de revoir la gestion déplorable de l'administration pénitentiaire qui est dévolu à son ministère!

Quand on est incompétente depuis près 20 mois, quoi de plus simple de dire qu'il faut réformer tout en profondeur, cela ne coute rien et fait croire que l'on prend le problème à bras le corps, alors pourquoi cela n'a pas été entamé des le début?

C'est vrai, il y avait d'autres problèmes prioritaires, " le mariage pour tous par exemple" et d'autres!

Cette femme bavarde, orgueilleuse et quelque fois vindicative, fait perdre son temps au gouvernement!

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu