Avertir le modérateur

lundi, 20 janvier 2014

Si il est à craindre une régression sur le droit à l’IVG c’est aux femmes exclusivement à décider par référendum et non pas aux hommes (et politiciens) !

article_WEB-ANTI-IVG-2.jpg


 

La «Marche pour la vie» des opposants à l'avortement, le 19 janvier à Paris.

Manif anti-IVG: «Ce qui s’est passé en Espagne, nous donne de l’espoir»

REPORTAGE – Entre 16.000 et 40.000 personnes ont manifesté ce dimanche à Paris...

«Le premier droit de l’homme, c’est le droit à la vie». C’est sous cette bannière qu’a démarré à 15 heures ce dimanche, la neuvième «Marche pour la vie» qui a réunit plusieurs milliers de personnes place Denfert-Rochereau (dans le 14e arrondissement de Paris) -16.000, selon la police, 40.000 selon les organisateurs. Des opposants à l'interruption volontaire de grossesse (IVG) remontés à bloc en raison d’un amendement du projet de loi sur l’égalité hommes-femmes qui sera débattu à l’Assemblée lundi.

Ce texte prévoit de supprimer la référence à la «situation de détresse» de la femme, pour justifier le recours à l’IVG. «Cela reviendrait à banaliser totalement l’avortement. Or, ce n’est pas comme se faire arracher une dent. La femme souffre. Quant à l’enfant, quel que soit le moment où il s’annonce et les conditions dans lesquelles il a été conçu, il a le droit à la vie», soutient Cécile Edel, porte-parole du collectif.

Je crois que les femmes doivent se battre pour conserver leur droit à disposer de leur corps et de décider d'interrompre leur grossesse ou de choisir d'enfanter ou non!

Ce n'est pas à la religion, ni mêmes aux hommes à décider cela, si l'on régresse dans ce domaine on créera des malheurs supplémentaires et des drames (souvent pour les plus jeunes d’entre elles qui se font piéger par des hommes qui ne pensent qu'a eux!)

Bien sur que l'avortement ne doit pas être un substitut à la contraception, c'est évident, mais justement heureusement encore, qu'il y a eut des femmes et notamment Mme S. VEIL pour avoir eut le courage et l'honneur de se battre pour cette cause, mais il faut tout de même savoir que le choix d'une femme d'avorter est une épreuve terrible et ne pas croire que cela soit facile pour la majorité d'entre elles qui y ont eut recours!

On note des courants extrémistes rétrogrades se développer en France et aussi en Europe par des soit disant bien pensant hypocrites, si on laisse faire, bien des libertés acquises seront abolies et ce ne sera que le début sur d'autres sujets aussi d'ailleurs!

14:57 Publié dans POLITIQUE, SOCIETE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ivg

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu