Avertir le modérateur

lundi, 27 janvier 2014

Les français sont incurables ! Plus leurs politiciens élus ou non font des magouillages, prévarication, corruption etc , ils en redemandent !

article_guerini.jpg


 

 

Jean-Noël Guérini, le 17 février 2011, lors d'un dîner républicain à Allauch (Bouches-du-Rhône).

Jean-Noël Guérini sera candidat aux sénatoriales dans les Bouches-du-Rhône

POLITIQUE - Il présentera une liste autonome...

Il remet le couvert. Et plutôt deux fois qu’une. Jean-Noël Guérini, le président socialiste du conseil général des Bouches-du-Rhône, a annoncé vendredi lors de ses vœux à la presse être candidat aux élections sénatoriales en septembre. « Je conduirai une liste autonome pour soutenir la cause des Bouches-du-Rhône », précise le socialiste, dénonçant au passage « les petits arrangements au sein du PS pour les sénatoriales, pris peut-être suite aux primaires » marseillaises.

Le président du département a confirmé se porter candidat à sa propre succession. « Ayrault doit beaucoup m’aimer : avec le nouveau découpage, j’ai le plus gros canton des Bouches-du-Rhône », ironise-t-il. Embourbé dans une affaire de marchés publics présumés frauduleux l’ayant conduit à plusieurs mises en examen, Jean-Noël Guérini explique avoir « payé 300 € sa carte au parti socialiste », sans l’avoir reçue. « Je considère qu’il ne fait plus partie de notre famille politique », avait déclaré en septembre Harlem Désir, le Premier secrétaire du parti socialiste.

Jean Noel Guerini, c'est avant tout "une famille" corse originaire de Calenzana (dont Antoine et Barthélemy)

Antoine Guérini : figure du milieu marseillais (1902-1967)

Barthélemy Guérini (dit « Mémé ») : frère cadet d'Antoine et figure du milieu marseillais (1908-1982)

S'il trouve des électeurs pour le soutenir malgré la kyrielle d'affaires douteuses qu'il traine et ses démêlés avec la justice, et il ose encore solliciter encore un siège de sénateur ?!!!

Des écoutes téléphoniques, publiées dans la presse, laissent apparaître des interventions de Jean-Noël Guérini en faveur de son frère dans l'attribution de marchés publics de stockage et de traitement d'ordures ménagères.

Jean-Noël Guérini est contraint de quitter ses fonctions de président de la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône le 21 juillet 2011. Il est mis en examen pour « prise illégale d'intérêts », « trafic d'influence » et « association de malfaiteurs » le 8 septembre suivant. Il annonce alors qu'il se met en congé du Parti socialiste et qu'il « délègue temporairement » ses fonctions de président du conseil général des Bouches-du-Rhône

En fait depuis 2009 et jusqu'à encore 2012 J.N.Guérini est impliqué directement ou indirectement dans des affaires douteuses pour ne pas dire autre chose!

Mais ce personnage est toujours là, en liberté "contre vent et marée" et l'on voit notre justice laxiste intervenir à minima...Pour ce type de politiciens?

On peut comprendre mieux que le sud est de la France B.D.R Marseille et en Corse naturellement etc., cela va mal quand on voit de tels personnages surnager en continuant à influencer, simplement une simple question peut être est-ce une mafia à la française..?

Que faut-il pour arrêter un tel individu, a-t-il des choses qu'il sait et qui gênerait certains personnages en haut lieu du pouvoir?

On ne peut s’empêcher aussi de penser à C.Pasqua ex ministre ex sénateur et Corse lui même (coïncidence peut être pas) qui a eut maille à partir avec la justice, mais qui en fait n'a à peu près rien subit pénalement comme d’habitude dans notre France avec une justice protégeant nos élus et nantis!

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu