Avertir le modérateur

mercredi, 05 février 2014

SI C’EST VRAI, CE N’EST PAS ÉTONNANT DE LA PART DE LA MINISTRE DE LA JUSTICE CONNUE COMME AUTORITAIRE

sipa-2402233-jpg_2064403.JPG


 

François Falletti, Christiane Taubira et Jacques Degrandi, le 9 janvier.

Christiane Taubira a-t-elle voulu «virer» le procureur général de Paris?

POLITIQUE - La Chancellerie dément les informations publiées par «Le Canard enchaîné» ce mercredi matin...

Le Canard enchaîné affirme dans son édition à paraître mercredi que Christiane Taubira «tente de virer le procureur général de Paris» François Falletti pour des raisons politiques, ce que le ministère de la Justice dément.

Selon Le Canard, François Falletti, 64 ans, nommé en janvier 2010 au poste de procureur général près la cour d'appel de Paris, a été convoqué en urgence le 27 janvier par la Chancellerie, où le cabinet lui a fait part du «souhait» de la ministre de le voir quitter ses fonctions.

«J'ignore pour quelle raison on me demande de partir»

Il serait question de le «remplacer par quelqu'un de sa sensibilité politique», selon le journal, qui ajoute que le poste de premier avocat général à la Cour de cassation lui a été proposé en échange, ce qu'il a refusé.

Le Monde.fr indiquait mardi soir que François Falletti lui avait confirmé la tenue de l'entretien: «On m'a effectivement demandé de partir à la Cour de cassation, je n'y suis absolument pas candidat. J'ignore pour quelle raison on me demande de partir, je fais mon travail, et la charge est lourde, avec toute l'intégrité voulue et toute la déontologie, je n'ai pas compris», a-t-il déclaré.

Une entrevue pour discuter de l'avenir de Falletti

Tout en contestant que le procureur général ait été convoqué le matin pour le soir-même, comme l'écrit Le Canard, mais plusieurs jours à l'avance, la Chancellerie a confirmé à l'AFP l'entrevue, destinée selon elle à évoquer l'avenir de François Falletti, qui doit prendre sa retraite dans un an et demi.

Selon le ministère, un poste de premier avocat général à la Cour de cassation étant vacant, il lui a été proposé en premier, puisqu'en tant que procureur général il en a le grade. Il a refusé et restera donc procureur général, a-t-on assuré à la Chancellerie, réfutant toute intention de «le limoger ou de le contraindre à démissionner».

Limoger ou mettre en voie de garage un haut magistrat a 1 an ½ de la retraite par ce qu’il doit gêner c’est abusif, mais si habituel avec nos gouvernants quelque soit leurs bords !

Indépendance de la justice ? "Bon passons la dessus" quelque soit les gouvernements qui passent il y a bien sur des changements sauf que cette dame "patronnesse" est autoritaire, orgueilleuse et vindicative!

Le problème le plus important c'est "encore" Mme Taubira qui démolit tout et n'améliore rien à la justice bien au contraire !

Encore une erreur de F.Hollande d'avoir nommé cette personne comme ministre de la justice on peut difficilement faire plus mauvais choix, mais qu'elle mouche l'a piqué?

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu