Avertir le modérateur

lundi, 07 décembre 2009

BAZARDER L'HISTOIRE ET LA GEOGRAPHIE....

L'appel de vingt universitaires de très grand renom pour sauver l'histoire-géographie

Les signataires: le philosophe Alain Finkelkraut et le démographe Hervé Le Bras ont signé l'appel aux côtés de 18 historiens: Jean-Pierre Azéma, le Britannique Antony Beevor, Jean-Jacques Becker, Serge Berstein, Pierre Cosme, Jean-Noël Jeanneney, André Kaspi, Jacques Le Goff, Evelyne Lever, Pierre Milza, Michelle Perrot, Antoine Prost, Jean-Pierre Rioux, Jean-François Sirinelli, Benjamin Stora, Jean Tulard, Annette Wieviorka et Michel Winock

Ils s'insurgent contre la suppression de l'Histoire - Géographie pour la filière scientifique...

Les signataires jugent «impératif d'annuler cette décision, inspirée par un utilitarisme à courte vue, qui se trouve en contradiction avec les objectifs proclamés du système éducatif français sur le plan de la formation intellectuelle, de l'adaptation au monde contemporain et de la réflexion civique des futurs citoyens».

Ils ont raison car je pense que d’être futur scientifique ne veut pas dire inculte, je dirais même plus je considère que c’est une insulte pour le monde scientifique.

L'abrutissement de notre société continue après l'orthographe que l'on veut simplifier, la suppression de l'histoire et la géographie...

Est ce pour rendre nos jeunes plus performants ou bien mieux les abêtir....

La culture générale est un socle qu'il faut maintenir à tous prix, c'est un bien précieux pour les moins nantis...Et les plus pauvres.

Ce qui est inquiétant, c'est que l'on commence à supprimer ces matières en terminale, et après le fera t on  en secondaire au collège et pourquoi pas en fin de primaire.

Cela marque le début d'une décadence dans notre savoir intellectuel qui ne sera réservé qu'à une élite "bobos"

Je suis préoccupé (surtout quand on veut nous parler d'identité et autres valeurs de la France...)

Je suis âgé et content de l'être, car je ne verrais peut être pas la suite d'évolutions qui ne me plaisent pas...

Ce gouvernement et ses réformes (devient de plus en plus dirigiste dans le mauvais sens...)

(Remarquer quand vous posez une question simple à certains jeunes : Qu'est ce que cela représente le 14 juillet ? Certains vous répondrons la fête nationale de la France, mais si vous demandez qu'est ce qui c'est passé ce jour là ? Là les réponses deviennent du style, je ne sais pas ou je ne me rappelle plus, et quand vous en poser une dernière, en quelle année cela a eut lieu ? Alors là c'est pire...)

Bien sur certains diront que cela n'a pas d'importance....

Mais pourtant notre gouvernement voudrait que l'on se souvienne d'événements qui ont marqué la vie de notre pays ou même de l'Europe dont nous faisons partie.

Donc cette mesure est un contre sens ?

Mais sans l'histoire apprise à l'école la mémoire s'éteindra petit à petit (c'est déjà commencé hélas...)

Il est vrai qu'un peuple sans culture ou sans histoire est plus facile à manœuvrer...

10:55 Publié dans ENSEIGNEMENT | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : education

mercredi, 14 octobre 2009

REFORME DES LYCEES DES COLLEGES DE L'ECOLE DES ENSEIGNANTS ET PLUS SIMPLEMENT DE L'EDUCATION NATIONALE UN SERPENT DE MER DE PLUS...(qui ressort à chaque gouvernement...)

La réforme du lycée annoncée

Le Président s'expose avec une réforme à haut risque. Nicolas Sarkozy présente ce mardi la nouvelle version de la réforme des lycées. Une première mouture de ce projet majeur de son quinquennat avait dû être abandonnée fin 2008

La réforme de l'éducation nationale, de l'école, des lycées, collèges, des enseignements est utopique....

Je n'ai jamais vu un gouvernement, quelque soit son bord gauche ou droite arriver à faire bouger et a moderniser ce grand service de l'état, si utile aux Français à cause d'un immobilisme idéologique du monde enseignant enfermé dans ses certitudes !

C'est en plus un gouffre financier sans fond dont on se demande à quoi sert l'argent tant les résultats sont médiocres…

Il ne faut pas  s'étonner si la qualité de notre enseignement, quel qu'il soit décline au niveaux européens et mondiaux et si d'autres pays occidentaux aussi développés que nous réussissent mieux à moindre coût (l'argent ne suffit pas et n'est pas la seule solution)

De plus il faut que l'enseignement s'ouvre sur le monde de l'entreprise et doit déboucher sur un avenir professionnel pour nos enfants (nous sommes au 21eme siècle, sortons du tableau noir et de la craie...)

Il faudrait déjà arriver à réformer cette caste de fonctionnaires enseignants qui sont toujours en protestation constante et qui pourtant ont un beau métier à exercer au profit des jeunes dont ils ont charge d'éducation

Parallèlement il faudrait arriver avec volonté à dépolitiser l'éducation nationale et surtout ne plus entrainer des lycéens et collégiens à manifester dans la rue....

Leur place étant dans leurs salles d'études

12:43 Publié dans ENSEIGNEMENT | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : education

mardi, 08 septembre 2009

SALAIRE DES ENSEIGNANTS

Revalorisation des salaires des enseignants: les syndicats attendent de voir

Extraordinaire syndicats d'enseignants !

Ils se posent des questions alors que le Ministre dit vouloir augmenter les enseignants

Ils commencent déjà à ergoter sans savoir les modalités pensez donc, il faudrait trouver encore d'autres motifs pour les prochaines grèves...

Pauvres fonctionnaires.....

13:03 Publié dans ENSEIGNEMENT | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : education

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu