Avertir le modérateur

dimanche, 08 septembre 2013

LES DIRIGEANTS OCCIDENTAUX PAR LEUR INERTIES ET MANQUE DE DÉCISIONS SONT LA HONTE DES PEUPLES QU’ILS SONT CENSÉS GOUVERNER, CE G20 EN SERA UNE PREUVE DE PLUS !

 

Le sommet du G20 de Saint-Pétersbourg, en Russie, le 5 septembre 2013. 547564-lib-syrieg20web.png?modified_at=1378396779&width=812

 

article_g20.jpg

Lire la suite

14:52 Publié dans INTERNATIONAL | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : g 20

dimanche, 20 février 2011

RIEN N’A CHANGÉ DEPUIS LA PRÉHISTOIRE CELUI QUI A LA PLUS GROSSE MASSUE ÉCRASE LES AUTRES !

article_LAGARDE.jpg

Ramon Fernandez (directeur général du Trésor) et la ministre des Finances Christine Lagarde, lors du sommet du G20 à Paris, le 19 février 2011

G20: La France arrache un accord in extremis

Les ministres des Finances des pays du G20, réunis samedi à Paris, sont parvenus à un accord sur la manière de mesurer les déséquilibres économiques mondiaux...

C'est un premier pas, que la France est parvenue à faire de justesse. L'hexagone, qui acceuille et préside le G20 ce week-end, a arraché in extremis samedi un accord à la Chine, sur la manière de mesurer les déséquilibres économiques mondiaux. Premier obstacle de sa présidence: levé.

La Chine contre le reste du monde

Mais elle a longtemps buté sur la résistance de certains pays émergents, Chine en tête, s'opposant à certaines des mesures proposées.

La Chine l'emporte sur les réserves de change

La manière d'inclure le taux de change «a fait l'objet de longs débats», a reconnu la ministre. Et cette liste ne prend pas en compte les réserves de change, l'une des mesures les plus controversées. La Chine, du haut de ses 2.700 milliards de dollars de réserves, s'y opposait, tout comme le Brésil et la Russie.

Les obstacles de la modernisation du système monétaire

La difficulté à parvenir à un compromis sur un sujet aussi technique en dit long sur les obstacles qui se dressent face aux ambitions réformatrices de la France, qui veut moderniser le système monétaire international, lutter contre la volatilité des prix des matières premières et instaurer une taxe sur les transactions financières pour aider les pays pauvres.

Dès la prochaine réunion ministérielle, mi-avril à Washington, elle entend fixer des limites chiffrées pour chaque indicateur, dont plusieurs pays, notamment la Chine mais aussi l'Allemagne, semblent ne pas vouloir.

Il est difficile de continuer à supporter l'optimisme béat et récurant de C.LAGARDE (selon ses dires un «climat fructueux»?) Il ne faut pas être difficile...

Car cette 1ere journée n'est qu'un écran de fumée, la Chine n'a cédée que de miettes comme prévu (exemple les taux de change non pris en compte) et une opposition complémentaire de du Brésil et de la Russie « cerise sur le gâteau » !

Donc la Chine tire la couverture à elle (cette mondialisation est à l'image des pays Européens qui n'arrivent déjà pas à se mettre d'accord en faisant preuve de nationalisme désuet)

Il ne faut pas se faire d'illusion les plus forts restent les plus forts (c'est une réalité humaine)

Le grand dommage qui se vérifie depuis que le monde est monde, c'est que se sont les peuples lambda qui subissent et paient les décisions d'une poignée de dirigeants de pays nantis

13:56 Publié dans ECONOMIE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : g 20

samedi, 19 février 2011

UN G.20 A ALLURE DE G.2 AVEC UN PRÉSIDENT QUI FAIT DES MOULINETS ET QUI VA PÉRORER…

article_G20-sarkozy.jpg

Nicolas Sarkozy et les gouverneurs des Banques centrales, le 18 février 2011, lors du Sommet du G20.

G20: La Chine bloque l'adoption d'un accord

Du bon vouloir de Pékin dépendra un déblocage, samedi, du rassemblement présidé par la France...

Le destin du G20 entre les mains chinoises. Les ministres des Finances des pays du G20, qui regroupent 85% du produit intérieur but (PIB) mondial, sont censés annoncer samedi un accord sur une liste d'indicateurs permettant d'évaluer ces déséquilibres dans l'espoir d'y remédier ensuite.

Mais un haut responsable du G20 a souligné après leur dîner de vendredi soir que la Chine bloquait les négociations.

«La possibilité de parvenir à un accord dépend complètement et seulement du mandat que le ministre chinois des Finances aura», a déclaré la source, précisant que, pour l'instant, ses instructions ne permettaient pas de compromis. «Certains pays veulent négocier des détails du texte mais le seul pays s'opposant à tout accord pour le moment est la Chine», a ajouté ce responsable.

En fait cela se résume à peu près à peu de chose ce G 20 :

Tout comme en matière d'écologie, la finance et l'économie mondiale sont liés en fait à un G 2 < USA et CHINE qui émettent des objections et blocages continuels et quelque fois lâchent quelques miettes pour faire bonne figure envers l'Europe pas assez forte et unie (et surtout représentée par l'Allemagne et la France d'ailleurs...)

Une mondialisation à sens unique et l'on peut douter que N.SARKOZY puisse changer cela avec ses discours de façade

12:28 Publié dans ECONOMIE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : g 20

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu