Avertir le modérateur

jeudi, 10 juin 2010

COMMENT APPELER CELA BARBARIE ORDINAIRE DE BANLIEUE ?

Couple agressé à Echirolles: «Nous avons cru qu'on allait y passer»

L’homme du couple agressé à Echirolles en Isère, le 24 mai dernier sort de son silence pour raconter une nuit qui l’a «marqué à vie» Un couteau sous la carotide, il a dû conduire ses agresseurs chez lui, où était sa compagne. «Ils nous ont aveuglés en nous mettant des draps sur le visage, la tête baissée», poursuit-il. «Je n’ai pas pensé à résister. Ils étaient trois avec une arme de poing, et surtout il y avait Elizabeth*, je craignais pour elle», raconte-t-il.

«J’ai redouté le pire»

Après avoir volé leurs cartes de crédit et la voiture du couple, deux des hommes ont amené Elizabeth dans la chambre. «J’ai entendu "déshabille-toi", puis "nettoie-toi" mais pas de cris. J’ai redouté le pire en espérant me tromper...», se souvient Gaétan. Sa compagne a pourtant vécu «le pire», violée par ses agresseurs

Toujours la même chose sans de vraie sévérité pour de tels actes (dans notre pays dit civilisé ou certains barbares existent hélas,comme ailleurs...)

Le problème étant que l'on recherche toujours des circonstances atténuantes à ce genre d'individus et que les peines ne sont plus à la hauteur des actes.

Jusque dans les années 1950 les peines étaient sévères avec des conditions d'emprisonnements dures,après elles ont régressées, voire été supprimées pour certaines et les peines diminuées jusqu'à la suppression de la peine capitale en 1981 (ce qui était une bonne chose pour celle-ci)

Maintenant on essaie très difficilement d'augmenter celles-ci timidement freinées souvent par des mouvements associations de bien pensant

Mais par le récit de ce couple qui ne se remettra jamais de ce drame, il serait temps de penser aux victimes avant de penser aux coupables de ses agressions

Un partie de cette population criminelle délinquante a besoin avant tout de craindre ce qu'elle risque à agir de la sorte il faut enfin être ferme Messieurs de la justice !

Et il faut aussi apprendre et comprendre que de tel malheur n'arrive pas qu'aux autres !

Et bien sur il faut que Nos gouvernants Ministre de la Justice, Ministre de l'intérieur, 1er Ministre et bien sur notre Président de la République (champion de la sécurité) revoient enfin cela autrement qu'en parole

14:53 Publié dans FAIT DIVERS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : violences

mercredi, 13 janvier 2010

ENCORE UN DRAME DU A UN DESEQUILIBRE...

Un mort et plusieurs blessés à l'université de Perpignan

- Un étudiant a poignardé plusieurs personnes...

Vers 9h30 ce mercredi, un individu a poignardé quatre personnes avec un couteau de boucher de 20 à 30 cm, à l'université de Perpignan selon le site Internet de l'Indépendant. Le site précise qu'une «personne serait décédée et plusieurs autres blessées»

Ce que l'on peut noter : C'est que de tels événements deviennent de plus en plus fréquent (et pas seulement en France) dans notre monde occidental moderne...

C'est un problème de plus qui devient préoccupant...Question à se poser je pense....

A NE PAS MINIMISER SI POSSIBLE....

17:56 Publié dans FAIT DIVERS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : violences

jeudi, 17 décembre 2009

Bof du moment que ce n'est pas moi...

Fusillades: 5.000 individus peuvent potentiellement passer à l’acte

Des «raisons dérisoires»

Si aucun chiffre précis sur le phénomène des fusillades n’est disponible, «depuis 1996, il y a une hausse constante de la violence pour résoudre des problèmes du quotidien, une querelle entre proches, un conflit lié à la circulation», affirme Cyril Rizk, responsable des statistiques à l’Observatoire National de la Délinquance. Et si la violence physique n’implique pas forcément à l’usage d’armes, ce spécialiste appuie sur les «raisons dérisoires» du passage à l’acte. «Exactement comme dans le cas de Lyon».

BOF !  CELA N’ARRIVE QU’AUX AUTRES …

Si l'on se base sur le titre de l'article :

Alors il y a donc (au moins 5000 individus) qui ont une arme et qui veulent s'en servir ? Seulement ?

Cela ne doit pas être suffisant pour agir...

Donc le fameux : Observatoire National de la Délinquance (qui ne fait qu'observer d'ailleurs) et qui constate «l’augmentation de la violence au quotidien et la hausse de l’utilisation des armes à feu» etc, etc…

Derrière ces beaux discours toujours la même question QUE FAIT ON ? : RIEN (ou très peu !)

Car les services de polices spécialisées savent ou se trouvent les armes ou on se les procure, comment elles arrivent en France dans quelles mains elles sont...

(On ne veut pas faire un grand ménage dans les lieux ou chez les individus que l'on connait...)

Bof c'est anodin tout cela quelques bandes par ci par là...

Mais je crois ce qui est le plus grave c'est que l'on sait que l'on constate, que l'on dit même que cela va continuer, mais que personne ne bouge (sauf parler bien sur...)

Voir des êtres humains , hommes, femmes, enfants qui tombent sous des balles perdues, cela déclenche la compassion de nos dirigeants (mais c'est tout...)

Combien d'autres incidents que certains osent qualifier d'accidents comme j'ai pu lire...

Pour faire quelque chose d'utile ?

11:50 Publié dans FAIT DIVERS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : violences

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu